La mythique cité d’Anuradhapura

Après quelques heures de train, nous voici arrivés à Anuradhapura : ancienne capitale du sri lanka. Il est tôt, mais la chaleur est déjà bien présente et très sèche. Il nous faut un peu de temps pour nous habituer. On remonte la route principale à la recherche d’une terrasse abritée, pour se remettre les idées en place, trouver une chambre d’hôte et se rafraîchir en dégustant un “Olé” – sorte de “coca” local.

On trouve rapidement un point de chute pour la soirée. Etant donné qu’on ne reste pas longtemps dans cette ville, on décide d’y aller en premier afin d’y déposer nos sacs. Il ne nous reste plus qu’à explorer les environs sur le reste de la journée 🙂

On planifie la visite des cités anciennes (Sigiriya, Dambula…) sur la journée du lendemain. Les transports en communs ne sont pas des plus pratiques pour s’y rendre. Notre hôte nous recommande un chauffeur qui pourra nous aider pour cette partie là. Parfait !

Bon, c’est parti pour un après-midi à explorer la cité mythique d’Anuradhapura, ville sainte et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982. Ce site antique, s’étalant sur près de 3 km, ne manque pas de points d’intérêts ! Il est impressionnant de par le nombre élevé de temples et stupas géantes, jonchant la vallée autour de la ville, ainsi que par la ferveur qui se dégage du lieu.

Le prix, plutôt élevé (30 dollars), peut décourager mais cela donne accès à un vaste ensemble de merveilles architecturales (dagobas, temples, tours en briques, bassins anciens…) construites durant les 1000 ans de règne d’Anuradhapura sur le Sri Lanka. 200 rps seront à ajouter si vous souhaitez voir l’arbre le plus vieux du monde : le Sri Maha Bodhi. La légende raconte qu’il aurait été planté il y a plus de 2000 ans, à partir d’un rameau de l’arbre sous lequel le Bouddha atteignit l’éveil.

Attention tout de même à ceux qui seraient tentés de ne pas payer (nous en avons croisés plusieurs sur le site). Il y a des points de contrôle avec des gardes qui vérifient les billets un peu partout dans la vallée. Alors renseignez vous bien sur les temples accessibles gratuitement et ceux qui nécessitent le billet d’entrée !

Nous avons passé l’après-midi à explorer les lieux à pieds. A nous sentir bien petits face aux stupas (structures en forme de bol à aumône renversé protégeant une relique de bouddha). A nous émerveiller sur l’énorme stupa blanc de Ruvanvelisaya (103 m de hauteur et 290 m de circonférence), à admirer les fidèles venant déposer des offrandes, à se brûler les pieds sur le sol – à tel point qu’il était difficile de visiter certains temples beaucoup trop exposés au soleil.


On décide de terminer la journée par la visite du temple Isurumuniya Raja Maha Viharaya qui n’est pas compris dans le billet d’entrée, il nous faut donc rajouter 200 rps. C’est un temple troglodytique qui nous a été recommandé par notre chauffeur de tuk tuk. Il est connu pour ses sculptures notamment celle des “amants” datant du Vème siècle, ainsi que pour avoir hébergé un temps la relique de la dent à son arrivée au Sri Lanka.

Bref, nous avons aimé déambuler avec les pèlerins (reconnaissables à leurs habits entièrement blancs) et ressentir la spiritualité bouddhiste ambiante. Cette visite nécessite de prendre le temps de s’imprégner de l’atmosphère des lieux et ressentir ce doux plongeon dans le passé. Ces pierres, ces odeurs de fleurs posées en offrandes, les majestueuses Dagobas et ces vaches sacrées qui habitent les ruines envoutantes… Quel lieu unique ! Un endroit qui est définitivement à voir au Sri Lanka.

Conseils / astuces :

  • Commencez la visite tôt le matin pour éviter la foule et la chaleur écrasante.
  • Il est possible de louer des vélos pour explorer Anuradhapura. La visite des secteurs de la citadelle, de mahavihara et de jetavanarama en sera d’autant plus facile.
  • Penser à prendre des chaussures qui s’enlèvent et se remettent facilement. Il faut se déchausser sur les lieux de culte.
  • C’est un lieu sacré, une tenue descente est donc exigée : épaules et jambes couvertes sont de mises.
  • Prenez des chaussettes, vos pieds vous diront merci – le sol est une vraie poêle à frire !
  • Attention aux singes chapardeurs.
  • Si vous voulez prendre votre temps, la visite du site sur 2 jours est recommandée.

Où dormir ?

  • Nous avons séjourné à Villu Villa (601/45B, Airport Road, Jaya Mawatha, Anuradhapura). Une chambre d’hôte très correcte, à 8$ la nuit. Les chambres sont équipées de moustiquaires + climatisation. Il nous a également mis en lien avec notre chauffeur pour les visites du lendemain. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Tellement, mais tellement envie d’aller au Sri Lanka <3

    • C’était clairement un des mes voyages préférés. Le genre qui marque et auquel tu repenses pendant des années. Je ne peux donc que te le conseiller !
      Si jamais tu as des questions ou que tu souhaites des conseils, n’hésite pas à faire signe 🙂

  2. Merci pour cette belle découverte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *