Colombo - victoria park

Sri Lanka – rendez vous manqué avec Colombo

 

Nous voilà arrivés à Colombo après 16h30 (avec escale) de vol, fatigués mais heureux. Première impression en descendant de l’avion : cette chaleur humide qui écrase et colle au corps ! 33 degrés et un orage tropical en approche. Ils nous en faut plus pour nous dissuader de profiter de la ville. Cette ville qui se réveil doucement au son des tuk-tuk rugissants dans tous les sens.

En sortant de l’aéroport, nous trouvons un taxi qui nous amène à notre hôtel situé non loin de l’ancien hôpital allemand dans le quartier de « Colombo Fort ». Plutôt central donc, pas loin de gare ce qui s’avèrera pratique pour notre départ le lendemain avec le premier train en direction du Nord.

La route reliant l’aéroport à la ville est… sportive. Nous rentrons rapidement dans la valse incessante et délirante des tuk tuk, camions et voitures qui se croisent et se frôlent à chaque instant.

Une fois les affaires posées c’est partie pour la visite de cette ville bruyante, vivante, et cosmopolite. Nous voulons en prendre plein les yeux ! Et ça commence bien je dois l’avouer. Les nombreux bâtiments à l’architecture coloniale, datant des époques où le Sri Lanka fit partie des colonies hollandaises, puis britanniques nous mettent dans l’ambiance. Nous commençons par nous diriger vers le fameux marché Pettah lorsque nous nous faisons alpaguer par une personne disant travailler dans notre hôtel. Bref, une arnaque plus tard nous voici plus légers du portefeuille, sous une pluie battante (l’orage a fini par nous rattraper) au milieu de la cohue ambiante. Dommage, nous avons été bien naïfs et voilà qu’une grande partie de la matinée et de l’après-midi est gâchée par notre morosité et la fatigue du jetlag qui se fait sentir.

Sonnés, nous continuons d’explorer cette cité fleurie sous le soleil et sous la pluie, et profitons de ce curieux mélange de style: des maisons traditionnelles cinghalaises, abris en tôle, temples hindous aux couleurs étonnantes, temples boudhistes, arches coloniales et des grattes ciel futuristes… Au fur et à mesures de nos découvertes, nous sommes étonnés de voir à quel point cette ville est progressiste, étant donné que c’est la capitale d’un pays qui n’a été que récemment libéré de 30 ans de guerre civile.

Mais nous devons avouer que malgré sa richesse culturelle et son urbanisme éclectique, le charme de cette capitale ne prend pas avec nous. Il manque ce petit quelque chose d’énergique, de chaotique et de futuriste. Bref, dans notre cas ce fut un rendez-vous manqué, sûrement dû à la fatigue et à notre naïveté. Nous étions contents de partir le lendemain, les autres villes nous ont beaucoup plus séduites. A notre avis, ce n’est pas un incontournable tant il y a d’autres magnifiques endroits à voir dans ce pays !

 

Combien de temps pour visiter la ville ?

  • Nous avons échangé sur le sujet avec les personnes croisées tout au long de notre voyage et pour 15j, 1 à 2 journées max suffisent.

Que voir et faire à Colombo :

  • Visiter le village des pêcheurs à Negombo.
  • Aller au marché Pettah.
  • Déambuler et goûter la nourriture des stands de la promenade de Galle face Green.
  • Profiter des parcs et des jardins publics, notamment le magnifique parc Viharamahadevi. Colombo est surnommé la “cité fleurie” pour une bonne raison : ses plantes tropicales, jasmins, palmiers, hibiscus… y sont magnifiques. Les parcs sont beaux, grands et agréables, vous y verrez d’ailleurs pas mal d’amoureux flirter à l’abri des regard. 
  • Voir le lac Beira.
  • Le temple bouddhiste Gangaramaya.
  • Arpenter Galle Road, la longue artère de Colombo. 
  • Admirer le hall du mémorial de l’indépendance. 
  • Visiter le quartier de Colombo fort et profiter de son architecture d’un autre temps. 

Conseils :

  • Nous avons préféré éviter le fameux orphelinat des éléphants de Pinnawela non loin de Colombo pour des raisons éthiques.
Temple Hindou Sri Venkateshwara
Le hall du mémorial de l’indépendance

Le temple bouddhiste Gangaramaya

Galle Face Green
Hotel de Ville
Le parc Viharamahadevi

Nasi Goreng sur la plage
Marché de nuit sur Galle Road

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *